Menu principal

09/01/2024 Le CT2RM : cadeau de Noël, vœux et résolutions pour 2024.

Une partie de nos bons vœux vont donc naturellement vers nos avocats auxquels nous souhaitons réussite dans ce projet. Notre résolution 2024 : continuer le combat.

Le 22 décembre 2023, un recours a été déposé devant le Conseil d’État pour attaquer le décret n° 2023-974 et l’arrêté du 23 octobre 2023 mettant en place le contrôle technique.

Les avocats, c’est magique, ça détecte toujours des irrégularités et ça maîtrise l’art de manier les mots. Nous leur laissons donc l’exercice technique et juridique de démontrer que l’instauration d’un contrôle technique ne se fait pas sur la base d’un choix argumenté de l’État mais par un choix contraint, que la mesure est inadéquate par rapport à son objectif louable de sécurité routière. Espérons que le Conseil d’État se rendra compte qu’avec un contrôle technique, ce sont les facteurs principaux d’accident qui sont mis sous le tapis.

La FFMC émet également le souhait, que même sans contrôle technique, les valeurs qu’elle porte, le respect des autres, le partage de la route, continueront à être mieux entendues que le bruit excessif de certains.

En 2024, la FFMC sera toujours aussi présente sur le terrain !


Des actions sont en préparation partout en France, la sécurité routière le mérite.

 

23/12/2023

 

29/09/2023 Appel au boycott des Centres Dekra, Norisko, Autosur....

Tu as une voiture et tu dois la faire passer au contrôle technique ? Fais la contrôler par ceux qui ne feront pas de CT moto !

Quand tu appelleras pour prendre RDV, demande si ce centre va faire le CT moto, et si oui, vas ailleurs !

 

 

 

27/06/2023 

La consultation publique sur le projet de contrôle technique des deux-roues motorisés est lancée...

 

Après lecture , n'oublie pas de "déposer un commentaire " !

Ensuite tu cliques sur "Prévisualisation" puis sur "Je commente" pour que l'enregistrement soit effectif.

✊

Plus de détails sur cet article :

https://ffmc.asso.fr/la-consultation-publique-sur-le

 

 

22/04/2023 Manifestation  à La Roche sur Yon  NON AU CT MOTO !

Samedi 22 avril 2023, partout en France les motards étaient dans la rue à l’appel national de la FFMC - Fédération Française des Motards en Colère

En Vendée, le cortège de 200 motards est parti du parking du parc d'exposition des Oudairies à la Roche sur Yon vers 14h30.

Après un passage aux Flâneries, nous avons fait halte devant le centre Dekra Bd de l'Industrie où notre ami l'inspecteur Didier,qui est aussi secrétaire de la FFMC85, s'est installé avec son matériel pour réaliser le Contrôle Technique de la moto de Pascal notre trésorier.

Après vérification des points sécurité de la moto, ces gestes que tu as l’habitude de faire depuis que tu as passé ton permis, une attestation "je contrôle ma moto" a été remise à Pascal , prouvant ainsi qu’un CT moto ne sert à rien !

En fin de parcours elle a été déposée avec beaucoup d'autres complétées par les manifestants dans la boite aux lettres de la préfecture, l’objectif était d’en mettre un maximum !

Peut être que certains veulent le CT, mais pas nous. Même si l'Europe nous dit 'débrouillez vous", nous continuons la lutte.

Le contrôle technique ne doit pas passer !

Article Ouest France du samedi 22/04/2023 :

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/vendee-pres-de-200-motards-rassembles-contre-le-controle-technique-obligatoire-71085b28-e10a-11ed-88d5-e9de6c339278?utm_content=link&utm_term=OuestFranceLaRocheSurYon&utm_campaign=facebook&utm_source=nonli&utm_medium=Social

Court métrage résumant notre manifestation : https://youtu.be/mDj0k6s_gyU

Diaporama réalisé avec les photos prises par David adhérent de l'antenne et Graziella Webmasterhttps://youtu.be/jriBcSHHxk0

Le cortège filmé par David, adhérent de l’antenne : https://youtu.be/-X-aKNxgTuA

Reportage TV Vendée : https://tvvendee.fr/journal/edition-du-24-avril-2023-12h30/

 

 

22/04/2023 Manifestation contre le CT moto à La Roche sur Yon .

Samedi prochain, partout en France les motards seront dans la rue à l’appel national de la FFMC - Fédération Française des Motards en Colère.

En Vendée, le rendez-vous est fixé à 14h sur le parking du parc d'exposition des Oudairies, derrière le centre commercial Leclerc à la Roche sur Yon.

Pas question pour les motards vendéens de se laisser imposer le contrôle technique moto par des lobbys davantage attirés par l’appât du gain que la sécurité des motards !

Ci-dessous, 2 documents à télécharger (clic droit sur l’image puis « enregistrer ») à imprimer et à diffuser partout : l'affiche de la manif et une attestation « je contrôle ma moto » !

Tu procèdes symboliquement à la vérification des points sécurité de ta moto, ces gestes que tu as l’habitude de faire depuis que tu as passé ton permis, prouvant ainsi qu’un CT moto ne sert à rien !

Tu complètes l’attestation, tu signes en mettant n'importe quel nom ou surnom et tu l’apportes à la manif, elle sera ensuite déposée dans la boite aux lettres de la préfecture, l’objectif étant d’en mettre un maximum !

Diffuse l’information autour de toi, il faut que nous soyons le plus nombreux possible.

Plus nombreux, plus forts !

 

Pour une vraie sécurité routière, contre le contrôle technique ! 
Le feuilleton du contrôle technique moto tient les motards en haleine depuis 2 ans. 

Suite à la décision du Conseil d'Etat du 31 octobre 2022, l'instauration d'un contrôle technique moto semble irrévocable. Pourtant les motards continuent la lutte. Ils estiment que le gouvernement peut encore faire droit à la possibilité, ouverte par la directive européenne 2014/45 sur le contrôle technique, de déroger au contrôle technique par l’instauration de mesures alternatives plus à même d'améliorer tant la sécurité que la performance environnementale des deux-roues motorisés.  

Depuis deux ans, les motards en colère ne sont pas restés les bras croisés, pensez donc :  pas moins de 3 rencontres avec le ministre des transports, des centaines de courriers aux députés et sénateurs, qui, en 2012, s'étaient prononcés contre le contrôle technique. Également au crédit de la FFMC, des manifestations massives, dont celle du 26 novembre dernier qui avait rassemblé plus de 35 000 motards en 60 rassemblements régionaux. Ces rassemblements faisaient suite à la décision du Conseil d'État, saisie par 3 obscures associations pseudo-écologistes, d'obliger le gouvernement à instaurer le contrôle technique des deux-roues motorisés. 

Crise institutionnelle 
N’ayons pas peur des grands mots :  on frôle la crise institutionnelle. « Depuis quand la réglementation est-elle décidée par le Conseil d’État ? » demande la FFMC. Le Conseil d’État, censé s’assurer de la légalité des décisions politiques n’est-il pas sorti de son rôle en jugeant, au fond et non sur la forme, cette décision du gouvernement d’abroger le contrôle technique moto ? 
 

État des routes contre état de ma moto 
A cette injonction, les motards répondent avec humeur, mais non sans humour : « occupez-vous des routes, je m’occupe de ma moto ». Les motards constatent que l’état des routes est mis en cause dans 30% des occurrences d’accidents (Source ONISR, étude FLAM), contre 1.1% pour les l’état des motos (source : maids-study.eu – table 5.31), en tant que facteur contributif, ou de 3% et 0.3% respectivement, en tant que facteur primaire des accidents.  Selon une étude du World Economie Forum, la France est passée de la première à la 18e place mondiale en huit ans sur l’état des routes. Les motards invitent donc l’Etat à prendre ses responsabilités et à ne pas se tromper de priorité.  Ils seront en masse le 22 avril prochain pour clamer ce slogan.  

 

 

26/01/2023 Contrôle Technique, on en est où suite aux courriers adressés aux députés et sénateurs de Vendée ?

Jean-Claude, coordinateur de la FFMC85 et Bernard co-coordinateur ont été reçus par Madame Bellamy, Députée Horizon et soutien présidentiel de la deuxième circonscription le vendredi 13 Janvier 2023.Ils nous racontent leur entrevue :

 

« L'entretien a été convivial et bon enfant. Madame Bellamy, agréable et intéressée par notre mouvement et nos différentes actions comme ERJ, Motard d’un jour, s'interroge sur notre bénévolat et le temps que nous y consacrons car elle fait partie d'une commission sur ce sujet. Nous lui répondons que le bénévolat est en difficulté partout, l’évolution de la société qui devient de plus en plus individualiste en est sans doute la cause.

Nous faisons le parallèle avec l'évolution de la politique et de la non écoute des différents présidents de la république, c’était trop beau, nous n'avons pas pu résister.

Elle nous dit que son mari est motard, et qu'elle partage tout à fait notre point de vue : le Contrôle Technique ne sauvera pas des vies, mais va juste engranger de l'argent.

Nous répliquons que c’est comme le 80 km/h sur les routes ! N'oublions pas que c'est Edouard Philippe qui l'a mis en place ! Encore une fois, l'occasion était trop belle !

Pour rappel et contrairement à ton garagiste, en cas d’accident, le contrôle technique n'engage pas la responsabilité de celui qui le réalise. Il a juste vocation de diagnostic.

Bref, l'entretien se passe agréablement, elle comprend et partage nos arguments, qu'elle trouve pertinents. Elle se dit même convaincue !

Mais là, c'est la douche froide. Elle nous précise que même si elle nous rejoint, elle soutient le gouvernement !

Bon là, honnêtement ça énerve un peu... MAIS... elle va poser une question ECRITE au gouvernement pour lui indiquer la non pertinence du CT.

Donc finalement, entretien très productif et très positif ! »

En résumé :

- le sénateur M. Mandelli a répondu et va faire une question écrite au gouvernement.

- la député Mme Besse a déjà fait une question écrite au gouvernement.

- la député Mme Bellamy va faire une question écrite au gouvernement.

- les députés M. Latombe (Modem), M. Bouchu (Renaissance), M. Henriet (Renaissance) et les sénateurs M. Retailleau (LR) et Mme Billon (Union Centriste) n'ont toujours pas répondu à nos courriers et relances, ils vont être recontactés rapidement.

 

 

 

10/01/2023 Contrôle Technique, qu’en est-il suite à l’envoi de nos courriers aux députés et sénateurs de Vendée ?

Jean-Claude, coordinateur de la FFMC85 nous répond :

« Comme prévu, Bernard co-coordinateur et moi-même avons rencontré le sénateur Mandelli hier matin, il est lui-même scootériste gros cube donc particulièrement sensible aux dangers de la route.

Nous avons évoqué avec lui les chiffres de la mortalité routière dans notre département car c’est l’alcool qui tue sur nos routes, pas l’état des véhicules, comme l’a confirmé l’étude réalisée par la Mutuelle des Motards. Seulement 0.3 % des accidents mortels sont dus à une défaillance du véhicule.

Ce sont des chiffres des assureurs, donc aucune magouille possible par rapport à Dekra. Les chiffres de l'étude européenne MAIDS donnent les mêmes résultats.

Pour rappel, l'alcool est présent dans 30 % des accidents mortels au niveau national, contre 44 % en Vendée !

Nous avons discuté des 3 associations pseudos écolos parisiennes, (ras le scoot, paris sans voiture, respire) et de leurs financements. Il a pris des notes pour se renseigner sur celles-ci.

Au sujet de la décision du Conseil d'Etat, il va vérifier si celui-ci est dans ses prérogatives : M. Mandelli fait partie de la commission des lois. Ceci après avoir évoqué avec lui les dérives de nos institutions.

Il va parler au ministre C Beaunes cette semaine et également à M Brisson, Sénateur du 64 qui est contre le CT. Ils se voient régulièrement, et pourront discuter avec les autres sénateurs et apporter du poids à nos demandes.

C’est dans la France entière que la FFMC se mobilise et de très nombreux députés et sénateurs ont reçu notre visite !

En Vendée, M Mandelli est le seul sénateur qui nous a répondu contrairement à Mme Billon.

Quant aux députés, seules Mme Bellamy que nous allons rencontrer vendredi et Mme Besse qui a posé une question écrite au gouvernement nous ont répondu. Il nous manque M Latombe, Buchou, et Henriet, je vais les recontacter cette semaine...

Cela nous démontre leur motivation dans leur rôle de représentation de leurs électeurs ! »

 

 

 

19/12/2022 En réponse à notre courrier, Véronique Besse, Députée de la 4ème circonscription pose une question écrite au Ministre des transports !

 

15/12/2022 La FFMC85 sollicite les députés et sénateurs de Vendée car  les mesures alternatives au CT sont encore possibles !

Comme indiqué dans le dernier Moto Magazine , la FFMC 85 a écrit aux députés et Sénateurs de Vendée.

Nous allons rencontrer :

-M. Mandelli , Sénateur LR le 9 janvier 2023.

-Mme Bellamy, Députée Horizon le 13 Janvier 2023.

Mme. Besse (sans étiquette), M.Latombe (Modem), M.Henriet (Renaissance), M.Buchou (Renaissance), Mme Billon (Union centriste) et M.Retailleau (LR) n'ont pas répondu...., nous allons les relancer !

Pour rappel, le Sénat et l'Assemblée Nationale avaient voté contre le #ct2rm en 2012 , à suivre...

 

 

 

  26/11/2022  Manifestation contre le CT moto

Un grand merci aux 275 motard(e)s qui ont manifesté contre le CT moto samedi 26 novembre 2022 à La Roche sur Yon !

Le ministre des transports Clément Beaune doit respecter la parole qu'il a donnée aux motards car il y a un moyen de ne pas mettre un Contrôle Technique en place.

Et çà, on compte bien lui faire savoir !

Restons mobilisés et prêts à de nouvelles manifestations si nécessaire !

https://actu.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon_85191/les-motards-ne-veulent-pas-du-controle-technique-obligatoire-pour-les-deux-roues-motorisees_55517250.html

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/a-la-roche-sur-yon-plusieurs-centaines-de-motards-defilent-contre-le-controle-technique-obligatoire-543039d0-6d92-11ed-a158-c55305e444bb?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2aHAJ_VFWXVf3amL2_iaGj55V3AlG5SL-upEG0ooJvS8fuzRfrQJ1IG4I#Echobox=1669481133

 

Tous à La Roche sur Yon le samedi 26 Novembre 2022 à 14h sur le parking du parc d’exposition des Oudairies pour protester contre la décision du conseil d'état qui rend obligatoire le contrôle technique moto !

Le Conseil d’État a donné raison à 3 associations anti-motos parisiennes gavées aux subventions publiques et aux dons des loueurs de trottinettes électriques comme LIME !

Le Ministère des Transports semble vouloir se plier à cette décision qui est un déni de démocratie.

Alors même que la FFMC nationale travaille depuis des mois à la mise en place de mesures alternatives avec les services du Ministère des Transports au CT, ce que permet la directive européenne !

Le Ministre n'est pas obligé de céder. La Directive permet toujours de déroger. Il peut de nouveau annuler le décret.

Ce jugement n'est pas juridique, il est politique !

Nous n'acceptons pas d'être des dégâts collatéraux dans la guéguerre que se mènent le CE et l’État !

Et rappelons enfin que la décision émanant de l'Europe en 2014 a été obtenue après un intense lobbying de Dekra.

Parlez-en, partagez et surtout venez nombreux !

Plus nombreux, plus forts !

 

 

 

18/07/2022 Une vidéo à regarder absolument car fort instructive 

Le CT moto, la démonstration d'un scandale organisé par Dekra ! 

https://www.youtube.com/watch?v=MwYuGteP-yo

  

 

 

03/06/2022 COMMUNICATION CONTRÔLE TECHNIQUE

Suite à nos nombreuses publications sur le sujet qui fâche, nous avons été contactés par des motard(e)s qui s'étonnent que rien ne bouge en Vendée et qui réclament une manif.

Voici donc quelques informations sur le suivi du dossier CT moto :

La communication du conseil d'état concernant la mise en œuvre du contrôle technique moto pour octobre 2022 a provoqué un tumulte de réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, le lendemain de la parution du décret le 9 août 2021 pour sa mise en place en France, le Président Macron a pris l'engagement de l’abroger !

Depuis, la FFMC travaille avec la FFM pour concrétiser cette abrogation.

Ce dossier est suivi et défendu par la FFMC depuis maintenant plus de 12 ans, nous ne lâcherons pas ce combat.

Malheureusement, les promesses n'ont pas été tenues avant l’élection présidentielle et nous avons dû attendre la constitution du nouveau gouvernement pour relancer le sujet.

La FFMC et la FFM viennent d’adresser une demande de rendez-vous à la ministre Amélie de Montchalin, avec copie au cabinet du Président et au cabinet de la Première Ministre.

Nous comprenons les initiatives individuelles de manifestations locales de certaines antennes ou de certains motoclubs, mais le bureau national FFMC n'a pas lancé d'appel à manifester afin de maintenir un climat constructif et d’obtenir cette abrogation au plus vite.

Le temps passe, les élections législatives se rapprochent et l'attente commence à trop durer !

Au moindre signe de changement de cap du gouvernement ou de retard croissant dans le processus d’abrogation, ce sont tous les motards de Métropole et des DOM/TOM qui seront dans la rue !

Nous sommes Citoyens et patients mais nous serons TRÈS en colère si le gouvernement ne respecte pas ses engagements !

Les Assises nationales de la FFMC vont avoir lieu ce weekend dans l'Hérault , des membres du bureau de la FFMC85 vous y représenteront.

Le CT sera bien sûr dans toutes les discussions, nous vous tiendrons au courant de l'évolution et des décisions éventuelles qui seront prises lors de cette Assemblée Générale.

Si rien n'a abouti dans les semaines qui viennent , il nous faudra rapidement frapper fort !

 

 

11/04/2021 Communiqué suite à la manifestation anti Contrôle Technique à la Roche sur Yon du samedi 10 avril 

C'est grâce à vous tous, motards, sympathisants et adhérents que, vu les conditions (météo et confinement), l'action contre le lobbying de Dekra et consorts  est un succès !

Sans oublier les groupes FB qui nous ont rejoints ... 

Bravo et merci à toutes et à tous ! 

Résumé : 

220 motos se sont retrouvées à La Roche sur Yon sous une pluie battante jusqu'à au départ du convoi pour un circuit d'une vingtaine de kilomètres dans l'agglomération. 

3 centres de contrôle technique ont reçus la visite des motards Vendéens humides et très motivés.

 Les affiches ont été placardées sur leurs vitrines,  les boites à lettres isolées pour l'hiver prochain à grand renfort de plumes et duvet. 

Le Communiqué de Presse de la FFMC, ainsi qu'un flyer notifiant le refus des motards de se faire plumer ont été glissés dans les boites ! 

Un reportage réalisé par TV Vendée a été diffusé lundi.

Un journaliste de Mavillesolidaire était sur place, vous trouverez son reportage en suivant le lien :

https://www.mavillesolidaire.fr/actualite/post/48-manifestation/1425-la-roche-sur-yon-images-les-motards-en-colere-contre-le-projet-de-controle-technique.html 

 

Patrice Gaudin, photographe amateur de Chantonnay nous a suivis. Son reportage est disponible sur : 

www.photos85.fr

V+

Plus nombreux, plus forts !

Coordinateur-85

Tél. : 07 69 23 19 85